Partager :

Le Technicien en soudage

En atelier et/ou sur chantier, en France et /ou à l’international, le titulaire de la mention complémentaire « technicien(ne) en soudage » réalise en autonomie des soudures. Son intervention est manuelle ou il utilise des machines à commande numérique voire des robots. Il ou elle utilise l’outil informatique pour calculer les paramètres de soudage, connait les paramètres qui ont une incidence sur la qualité, les actions de contrôle, les actions correctives. Avec de l’expérience, il ou elle peut évoluer vers des fonctions de chef d’équipe, chef d’atelier, chef de chantier.

Les activités du technicien en soudage

Le (la) technicien(ne) en soudage réalise en autonomie des soudures qui répondent aux conditions prescrites par le cahier de soudage, en respectant scrupuleusement des DMOS ou DMOSR (Descriptifs des Modes Opératoires de Soudage ou de Soudage de Réparation).

  • Préparer l’intervention de soudage dans le respect des règles de prévention liées aux risques professionnels et environnementaux
  • Mettre en œuvre des procédés de soudage et des éléments connexes
  • Assurer la maintenance des équipements liés à l’opération de soudage

Sa culture technique et ses connaissances technologiques doivent lui permettre de:

  • Accéder à la compréhension globale des processus de fabrication
  • Appliquer les règles de prévention des risques professionnels
  • Mettre en oeuvre les équipements de protections collectives et/ou individuelles appropriées à son activité
  • Analyser une situation, de poser un problème lié à son périmètre opérationnel
  • Rendre compte à sa hiérarchie
  • S’intégrer dans une équipe

Les conditions d’accès à la formation

La mention complémentaire technicien en soudage est accessible au titulaire d’un bac professionnel industriel.

L’organisation de la formation

Cette formation prépare les techniciens en un an. Les apprentis salariés seront présents en centre de formation pendant environ 20 semaines par an.

Enseignement général

  • Mathématiques
  • Communication professionnelle
  • Anglais Technique

 

Enseignement professionnel

  • Les procédés de soudage, de fabrication et de manutention
  • L’aspect thermique du soudage
  • La qualité et le contrôle
  • La maintenance en soudage
  • Prévention, santé et Environnement

L’insertion professionnelle

Le technicien peut exercer son activité dans tous types d’entreprises artisanales, industrielles (PME, grandes entreprises).

Les débouchés se trouvent dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics, de la construction aéronautique et spatiale, ferroviaire, navale et maritime, de l’industrie sidérurgique, nucléaire et énergétique, pétrolière, …

Informations pratiques

Contact :

Olivier SAUREL

Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques

02 40 53 30 02

olivier.saurel@ac-nantes.fr

Lieu de formation :

UFA Brossaud Blancho


Partager :
Retrouvez les derniers
articles de blog du CFA.EN.44 :
Le blog