Partager :

 

Le technicien en maintenance éolienne

Eolienne-UFA Monge-CFA EN 44

Contrôle de la mise en place de la nacelle d’une éolienne

Le technicien en maintenance des systèmes éoliens veille à assurer les conditions d’une production d’énergie électrique optimale ainsi que le meilleur taux de disponibilité de ses éoliennes.

Il est placé sous la responsabilité hiérarchique du responsable des opérations de maintenance auquel il fournit des comptes rendus d’intervention.

Dans un environnement isolé et restreint, le technicien et son équipier assurent la maintenance des systèmes tout en veillant à respecter les préconisations émises par le constructeur en termes de sécurité, de gestes et de postures.

 

Les activités du technicien

Le technicien de maintenance éolien intervient sur les nacelles d’éoliennes pouvant culminer à plus de 100 mètres. Ce métier nécessite une bonne condition physique, la capacité à travailler en hauteur et en milieu clos, une grande autonomie, un bon esprit d’équipe. Dans un environnement isolé et restreint, le technicien et son équipier assurent la maintenance des systèmes tout en veillant à respecter les préconisations émises par le constructeur en termes de sécurité, de gestes et de postures.

  • Diagnostiquer les pannes
  • Effectuer les actions correctives
  • Remettre en service les éoliennes
  • Mettre en œuvre le plan de maintenance préventive
  • Assurer la communication interne et externe du service de maintenance

Les conditions d’accès à la formation

Le BTS Maintenance des systèmes option systèmes éoliens est accessible aux titulaire d’un bac scientifique, bac technologique, d’un professionnel du secteur industriel.

L’organisation de la formation

Cette formation prépare les techniciens de maintenance éolien en deux ans en apprentissage. Les apprentis salariés seront présents au centre de formation pendant environ 20 semaines par an.

Enseignement général

  • Culture générale
  • Mathématiques
  • Sciences physiques
  • Anglais

 

Enseignement professionnel

  • la mécanique,
  • l’électrotechnique, 
  • l’hydraulique,
  • l’automatisme et les réseaux de communication, 
  • la sécurité liée au travail en hauteur et en milieu confiné,
  • la connaissance du monde éolien.

 

Les apprentis sont dès le début de leur formation habilités au travail en grande hauteur et au travail à proximité de la haute tension par des organismes certifiés.

L’insertion professionnelle

Le technicien en maintenance des systèmes éoliens peut exercer dans trois catégories d’entreprises : constructeurs, exploitants ou entreprises de maintenance.

 

Informations pratiques

Contact :

  • Alexandra VILLAREAL

Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques 

02 40 16 71 00

alexandra.villareal@ac-nantes.fr

  • Denise ROYER 

Assistante au Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques 

02 40 16 71 09

denise.royer@ac-nantes.fr

Site de l’UFA : http://monge.paysdelaloire.e-lyco.fr/formations/formation-post-bac/

 

Lieu de formation :

UFA Gaspard Monge - La Chauvinière


Partager :
Retrouvez les derniers
articles de blog du CFA.EN.44 :
Le blog